Publié le 11/06/2018

ANDPC : chiffres clés au 31 mars 2018

Comme chaque trimestre, l’Agence nationale du DPC présente une analyse complète et transversale sur l’offre de DPC toutes professions et secteurs d’activité confondus (organismes enregistrés et actions de DPC publiées) et l’engagement dans le dispositif des professionnels de santé éligibles au financement de l’Agence (10 professions libérales conventionnées – biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, médecins, orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues, pharmaciens et sages-femmes - ainsi que les salariés des centre de santé conventionnés avec l’Assurance Maladie).

L’Agence précise que les 10 professions de santé mentionnées ne représentent qu’un tiers de la population concernée par le DPC. En effet, celle-ci n’a pas connaissance des montants gérés par le FAF-PM (pour les médecins), le FIF-PL (pour les autres professions), ainsi que ceux des professions de santé libérales non conventionnées avec l’assurance maladie. Ces chiffres ne prennent pas non plus en compte les salariés des établissements de santé ou médico-sociaux, publics ou privés, les salariés de structures privées ou publiques, et les salariés de professionnels libéraux, dont le DPC est géré par les employeurs et les OPCA.

Chiffres clés au 31 mars 2018

  • 2 081 organismes habilités à proposer des actions de DPC
  • 8 832 actions de DPC publiées sur le site de l’Agence, dont :
    • 67,3 % de formation continue
    • 3,8 % d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP)
    • 0,4 % de gestion des risques
    • 28,4 % de programmes intégrés
  • 9 776 nouveaux comptes créés entre le 1er janvier et le 31 mars 2018
  • 85 452 inscriptions engagées
  • 70 305 professionnels de santé différents inscrits
  • 307 904 comptes créés sur www.mondpc.fr