Sécurité des patients opérés ou faisant l'objet d'une technique invasive

Contexte

Les études mettent en évidence une prévalence des risques extrêmement importante dans les actes invasifs. Elles démontrent que le déficit en savoirs non techniques, tels qu’une culture organisationnelle et une culture de sécurité, ont un impact négatif supérieur à un déficit de compétences techniques de la part des effecteurs. Pour accroître la sécurité de ces procédures invasives, l’OMS a préconisé la check-list au bloc, parmi différents outils. En 2016, la HAS a publié un outil spécifiquement destiné à la coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens et a actualisé la check-list. Les procédures invasives représentent une variété croissante d’actes thérapeutiques ou diagnostiques et leurs conditions de réalisation sont en constante évolution (augmentation régulière du recours à la chirurgie ambulatoire, mutations dans les techniques, etc.).

La réalisation de ces actes a pour caractéristique d’associer un nombre important de professionnels de santé de profils différents aux côtés du patient et d’exiger de leur part une coordination rigoureuse.

Objectifs

-Favoriser une dynamique individuelle et d’équipe pour l’amélioration de la sécurité dans la réalisation des procédures invasives qu’elles soient chirurgicales ou dans des spécialités interventionnelles.

-Faire percevoir l’impact négatif majeur que peuvent avoir des organisations et des comportements inadaptés, marqués par des insuffisances dans la coopération, la concertation, la traçabilité et la communication et, à l’inverse, faire prendre conscience du potentiel d’amélioration des procédures et de son impact sur les résultats des soins et sur la qualité de vie au travail.

Programme

Le module de formation « la sécurité de l’opéré » est conçu à partir du Guide pédagogique pour la sécurité des patients de l’OMS, édition multi-professionnelle. Le module de formation permettra aux participants de :

  1. faire une revue des évènements indésirables évitables associés à la chirurgie et aux procédures invasives et de leurs causes principales
  2. prendre la mesure de l’impact des facteurs humains et organisationnels dans la survenue de ces événements indésirables
  3. percevoir l’importance de l’implication individuelle pour une bonne coordination des soins ; auto-évaluer son implication dans la qualité du travail en équipe ; auto-évaluer sa capacité à communiquer avec les membres de l’équipe et le patient ; auto-évaluer sa capacité à comprendre et gérer en équipe les risques cliniques, les événements indésirables des moins graves (événements porteurs de risques au plus graves)
  4. identifier les principales ”barrières de sécurité” de prévention, de récupération et d’atténuation pour améliorer la sécurité dans les procédures invasives ainsi que l’évaluation qui a pu en être faite
  5. s’informer sur les principaux programmes internationaux destinés à sécuriser les procédures invasives
  6. élaborer, en groupe, des scénarios et actions d’amélioration de la sécurité ; mises en situation et simulations de leur pratique

Exercice

2019

Nature

AFC

Organisé par

SHAM

Durée

N/C

Typologie

Formation continue ou Développement des connaissances et des compétences