Contexte

La crise suicidaire est une crise psychique, situation de rupture et de souffrance dont le risque majeur est le suicide. La crise suicidaire est souvent difficile à identifier, mais la reconnaître et la traiter permet de créer un espace de prévention et d'intervention. Le discernement et l'évaluation de facteurs de vulnérabilité et de facteurs précipitant sont indispensables pour montrer à la personne que l'on entend sa souffrance, pour évaluer si elle a envisagé des alternatives possibles et comment elle y réagit, pour juger des ressources psychologiques dont elle peut encore disposer. L'entretien doit permettre d'identifier d'éventuelles sources de soutien dans l'entourage et apprécier comment la personne en crise les perçoit. Lors de cet entretien avec le patient, la prise en compte de sa situation dans un contexte de crise suicidaire, associée à la triple évaluation Risques/Urgence/Dangerosité, permet à chacun des professionnels d'un établissement de soins de définir et de déterminer plus facilement une conduite à tenir.

Objectifs

  • Permettre un repérage précoce des personnes à risque suicidaire élevé.
  • Améliorer la prise en charge des personnes ayant réalisé une tentative de suicide afin de réduire le risque de récidive.
  • Travailler sur les représentations et les idées reçues liées au suicide.
  • Identifier les facteurs de risques par population cible.
  • Reconnaître les troubles présents et/ou les signes de détresse chez les personnes accueillies.
  • Identifier la crise suicidaire et ses états successifs par la conduite d’entretiens adaptés.
  • Evaluer le risque de passage à l’acte grâce à la triple évaluation du potentiel suicidaire ou « RUD » (Risques, Urgence, Dangerosité).
  • Adapter son intervention pendant et après la crise suicidaire en fonction du public (enfants, adolescents, personnes âgées…).
  • Déterminer le rôle de l’équipe et sa place en tant que soignant.
  • Ebaucher des fiches de conduite à tenir

Programme

. Le suicide, problème de santé publique, définition, chiffres, épidémiologie, idées reçues • Les troubles psychologiques et/ou sous-jacents : addictions, dépression, névroses… • La crise suicidaire. • L’évaluation de la crise : la triple évaluation du potentiel suicidaire ou « RUD » • La gestion de la crise suicidaire en service de soins, en service de médecine d’urgence. • Comment recevoir la détresse des patients, des usagers suicidaires ou suicidants ? Comment réduire la souffrance psychique des patients et de leurs familles ? Comment ne pas culpabiliser en cas de passage à l’acte ? • Les actions selon le secteur de prise en charge • Les attitudes personnelles et professionnelles : la relation d’aide, les règles à respecter… • Le suivi et l’évaluation de la crise suicidaire : Comment ? Pourquoi ? Sur quelle durée ? Les recommandations des instances. • L’élaboration de fiches de conduites à tenir : les supports existants… • Le travail en équipe et la place du soignant.

Exercice

2019

Code de formation

S145

Nature

AFC

Organisé par

DEFITEM

Durée

14 heures