Faire le point

Traverser une phase de questionnement, vouloir concrétiser un projet, valoriser son expérience, trouver la cohérence de son parcours professionnel…« J’ai eu plusieurs expériences : comment donner du sens à tout ça ? », « Je voudrais savoir de quoi je suis capable », « Je voudrais parler de ma situation professionnelle pour voir où j’en suis »...
Avant de prendre une décision, prendre du recul pour analyser ses compétences, aptitudes et aspirations, permet de consolider son choix ou de le préciser, de définir un plan d’action et peut être de découvrir d’autres possibilités. Autant de situations où la Formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) peut soutenir l’agent pour faire le point sur ses compétences et ses attentes vis-à-vis de sa vie professionnelle.

Faire le point peut aider à identifier les points forts du parcours professionnel, repérer les domaines d’activités de prédilection, mieux cerner la situation et la faire évoluer, enfin, identifier des structures et les dispositifs d’accompagnement pertinents.

Le Bilan de compétences sert à faire le point sur son parcours, les compétences et aptitudes qu’il a permis à la personne de développer. Le Bilan de compétences est parfois l’occasion de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle : commencer de nouvelles études, entreprendre une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE), changer de d’activité ou monter sa propre entreprise…

Il s’agit d’un dispositif individuel, c'est-à-dire à l’initiative de l’agent. Pour répondre à un projet de réorganisation ou de développement d’une nouvelle activité, l’établissement peut proposer à un agent de réaliser un Bilan de compétences, mais l’agent peut décider de ne pas livrer les conclusions du Bilan de compétences à son employeur.

Le Bilan de compétences permet de :

  • faire un point professionnel ;
  • réfléchir à son évolution professionnelle ;
  • répondre à un besoin de changement ;
  • préciser ou confirmer un projet (changer de métier, s’engager dans une formation longue, retrouver de la motivation pour son métier,…).

L’ANFH peut financer un congé pour Bilan de compétences de 24 heures dans le cadre des fonds collectés au titre du 0,2%-CFP/VAE/BC. Ne pas hésiter à se rapprocher de la délégation régionale pour solliciter un entretien avec un conseiller en dispositif individuel.

 

 

 

AVEC LE RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE, L’ENTRETIEN DE FORMATION

L’entretien de formation est organisé par la direction de l’établissement et organise, pour chaque agent un temps consacré à ses besoins et souhaits en matière de formation.

L’entretien de formation peut être rattaché à l’entretien professionnel (décision de la direction de l’établissement) et il a lieu à une période définie de l’année.

Avec son cadre, l’agent fait le point sur les compétences attendues de lui, les difficultés éventuelles et ils envisagent ensemble si une ou plusieurs formations sont nécessaires.

L’agent peut également évoquer un projet personnel (changement de service, évolution professionnelle,…) et envisager l’utilisation de son Compte personnel de formation (CPF).

 

LE Conseil en evolution professionnelle (CeP)

Le CEP est un dispositif qui accompagne la mise en place du Compte personnel de formation dans la Fonction publique hospitalière.
https://www.fonction-publique.gouv.fr/compte-personnel-de-formation-cpf-dans-la-fonction-publique

Conformément aux dispositions de l’article 22 ter de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, tel que modifi é par l’ordonnance n°2017-53 du 19 janvier 2017.

Les modalités de mise en oeuvre du CPA sont précisées par le décret n°2017-928 du 6 mai 2017 relatif à la mise en oeuvre du compte personnel d’activité dans la fonction publique et à la formation professionnelle tout au long de la vie.

 

TENIR UN « JOURNAL DE BORD PROFESSIONNEL », LE PASSEPORT FORMATION

Véritable « journal de bord professionnel, le Passeport formation est un document dans lequel l’agent mentionne, tout au long de sa carrière, ses connaissances, compétences, aptitudes et acquis professionnels. Le Passeport formation n’est pas un CV, mais il est très utile pour en rédiger un.

Suivant les situations et les objectifs de l’agent (entretien de recrutement, démarche VAE, préparation avant un entretien professionnel,…), la somme des renseignements portés sur le Passeport formation peut être communiquée partiellement ou en totalité. Dans tous les cas, il importe de le conserver précieusement.

 

 

 

Pour toute demande de prise en charge, veuillez vous rapprocher de votre délégation régionale

Outils et services