Le financement de la formation des praticiens hospitaliers

La réglementation précise que les CHU et les établissements publics de santé doivent consacrer au minimum respectivement 0,5 % et 0,75 % de leur masse salariale médicale au financement du DPC. L’adhésion de l’établissement à l’ANFH au titre du DPC médical permet de bénéficier également des crédits en provenance de l’ANDPC pour contribuer au financement des programmes et actions prioritaires réalisés par les médecins.

L’ANFH finance, sur demande de l’établissement les actions suivies par les professionnels médicaux (émanant de l’ANDPC ou non).

 

le rôle de l'ANFH
  • Assure la gestion des fonds du DPC médical pour les professionnels médicaux hospitaliers publics. Cette gestion est assurée par une instance paritaire médicale nationale : le Conseil du DPC Médical Hospitalier, composé de la FHF et des inter-syndicats de PH.
  • Facilite la traçabilité de l’obligation individuelle de DPC en mettant à disposition des établissements adhérents un logiciel de gestion.
  • Accompagne les établissements adhérents dans la mise en oeuvre du DPC.
  • L’ANFH prend encharge à la demande des établissements les actions suivies par les personnels médicaux.
  • L’ANFH achète et met à disposition des personnels médicaux des actions de formation accessibles sur l’ensemble du territoire
 
PRESTATION DE SERVICES DE L'ANFH
  • L’ANFH procède aux remboursements et paiements directs auprès des organismes de DPC et de formation, des praticiens sur demande de l’ordonnateur de l’établissement adhérent;
  • Mise à disposition d’un logiciel de gestion (GESFORM - DPC);
  • Offre nationale et /ou régionale de formation. 

 L'ANFH facilite avec le logiciel Gesform mis à disposition des établissements adhérents, l’historisation des actions suivis par les praticiens.

Laisser un commentaire

Veuillez vous identifier pour commenter

Outils et services