Financer un projet de formation

Plusieurs possibilités de financement des projets de formation existent : plan de formation de l’établissement, fonds mutualisés par l’ANFH pour les études promotionnelles ou le Congé de formation professionnelle (CFP) ou cofinancements extérieurs… Les dispositifs de formation sont variés, leurs sources de financement aussi, elles peuvent se compléter.

LE PLAN DE FORMATION

Tous les établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux employant du personnel de la fonction public hospitalière sont tenus de consacrer 2,1% de leur masse salariale au financement de la formation professionnelle de leurs agents. Plus de 93% d’entre eux ont choisi de confier leur cotisation à l’ANFH et ainsi de mutualiser une partie de leur cotisation pour le financement d’actions de formation et de services accessibles à l’ensemble des établissements adhérents de la région.

Il est possible, pour un agent de solliciter le financement d’une action de formation dans le cadre du plan de formation de son établissement.

Il importe, dans la plupart des cas, de respecter la procédure mise en place par l’établissement pour recueillir les besoins de formation et d’associer son responsable hiérarchique à la construction du projet, notamment pour l’établissement puisse comprendre les avantages qu’il pourra y trouver (compétences supplémentaires, complémentarité avec le projet d’établissement, préparation d’une mobilité…).

L’entretien de formation est le moment idéal informer la hiérarchie du projet et envisager sa réalisation dans le cadre du plan de formation. Ne pas hésiter à proposer l’utilisation du DIF pour concrétiser le projet de formation.

DES FINANCEMENTS COMPLÉMENTAIRES

L’ANFH a noué des partenariats avec, par exemple, la Caisse nationale pour la solidarité et l’autonomie (CNSA) ou dans certaines régions, les conseils régionaux. Ces partenariats prévoient le plus souvent des financements supplémentaires réservés à une catégorie de formations (études promotionnelles, réponse à une priorité en matière d’emploi de la Région,…). Ne pas hésiter à se renseigner auprès de la délégation régionale ANFH pour savoir si des financements sont prévus et compatibles avec le projet.

LE CONGÉ PROFESSIONNEL DE FORMATION (CFP)

Le CFP est un droit statutaire qui donne aux agents hospitaliers des établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux publics la possibilité de suivre, à leur initiative et à titre individuel des formations à visée professionnelles et personnelles pendant leur temps de travail (l’établissement est sollicité pour accorder une autorisation d’absence).

Il s’agit d’actions de formation dont les objectifs peuvent être :

  • maintenir ou parfaire la qualification professionnelle ;
  • assurer l’adaptation de la personne à l’évolution des techniques et des conditions de travail ;
  • favoriser leur promotion sociale et leur contribution à l’évolution culturelle, économique et sociale.

L’ANFH collecte et gère le fonds 0,2%-CFP/VAE/BC destiné au financement du CFP. Les commissions CFP réunissent paritairement des représentants des syndicats des agents de la FPH et de la FHF pour étudier les dossiers et accorder les financements.

Les délais de constitution d’un dossier de demande de CFP peuvent être longs, prévoir un délais de six mois avant le début de la formation.

Pour obtenir de plus amples informations, ne pas hésiter à solliciter un rendez-vous avec le conseiller en dispositif individuel de la délégation régionale ANFH.

Laisser un commentaire

Veuillez vous identifier pour commenter

Outils et services