Publié le 14/05/2014

Les salaires dans le secteur social et médico-social en 2011. DREES

En 2010, 6,7 % des actifs occupés, en France, travaillent dans le secteur social et médico-social. Ces salariés, principalement sur des postes peu qualifiés, sont en grande majorité des femmes, souvent à temps partiel. En 2011, ce secteur fait partie de ceux dont la rémunération nette est la plus basse, mais les disparités sont importantes selon le type d’activité. Les salaires en équivalent temps plein sont plus élevés dans les établissements d’accueil et d’hébergement des enfants handicapés et des enfants en difficulté, reflétant une plus grande importance des cadres et des professions intermédiaires. À l’inverse, ils sont les plus bas dans le secteur de l’aide à domicile. Les salaires médians du public sont globalement plus élevés que ceux du privé, qui sont plus dispersés. Les hommes perçoivent des salaires en moyenne plus élevés que les femmes. Cet écart s’explique en grande partie par une répartition inégale des postes les plus qualifiés et donc les mieux rémunérés. À niveau de responsabilité et d’expérience identiques, les écarts de rémunérations entre hommes et femmes sont moindres mais persistent.