Publié le 02/07/2018

Santé mentale et psychiatrie : feuille de route

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, a présenté le 28 juin 2018 sa feuille de route pour la santé mentale et la psychiatrie, lors du 1er Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la Psychiatrie (CSSMP).

Cette feuille de route s’inscrit en cohérence avec les objectifs de la stratégie nationale de santé, en particulier avec ses axes majeurs d’action que sont le repérage et la prise en charge précoces des troubles psychiques et la prévention du suicide.

Elle a pour objectifs l’amélioration des conditions de vie, de l’inclusion sociale et de la citoyenneté des personnes vivant avec un trouble psychique, l’amélioration de l’accès aux soins et aux accompagnements., par le biais d’une approche transversale de la politique de santé mentale, territorialisée dans le cadre des projets territoriaux de santé mentale, dans une dynamique d’ « aller-vers » et d’empowerment.

Elle répond à ces enjeux par la présentation d’un plan global déclinant 37 actions selon trois axes :

  • Promouvoir le bien être mental, prévenir et repérer précocement la souffrance psychique, et prévenir le suicide
  • Garantir des parcours de soins coordonnés et soutenus par une offre en psychiatrie accessible, diversifiée et de qualité
  • Améliorer les conditions de vie et d’inclusion sociale et la citoyenneté des personnes en situation de handicap psychique.

La ministre réunira une fois par an le CSSMP sous sa présidence. Ses 29 experts des secteurs médico-sociaux et sociaux seront appelés à suivre les mesures engagées. Ils pourront s’appuyer sur les travaux engagés au sein de différentes commissions, comités et institutions.