Règlementation Publié le 11/02/2019

MODALITÉS D’ADMISSION A LA FORMATION D’INFIRMIER EN SOINS GÉNÉRAUX

L’arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier fixe de nouvelles modalités d’accès à la formation d’infirmier à compter de la rentrée 2019.

Ces modalités varient selon que l’étudiant relève de la formation initiale et est titulaire du baccalauréat (ou équivalence) ou selon qu’il relève de la formation professionnelle continue :

  1. Formation initiale : le concours est remplacé par une procédure de sélection après inscription via la plateforme « Parcoursup » pour les candidats titulaires du baccalauréat ou de son équivalence.
  2. Formation continue : les candidats relevant de la formation professionnelle continue doivent justifier de 3 ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection. Ils n’ont pas à s’inscrire sur « Parcoursup » mais doivent passer des épreuves qui se décomposent en 2 temps :
  • Un entretien portant sur l’expérience professionnelle du candidat, qui s’appuie sur la remise d’un dossier ⇒ noté sur 20
  • Ainsi qu’une épreuve écrite (comprenant une sous-épreuve de rédaction et/ou réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social, et une sous épreuve de calculs simples ⇒ noté également sur 20)

Pour être admis, le candidat doit obtenir au moins 20 sur 40 au total et une note inférieure à 8/20 à l’une des épreuves est éliminatoire.

Les professionnels déjà en exercice (aide-soignant et auxiliaire de puériculture), non titulaires du baccalauréat et ne justifiant pas de 3 ans de cotisation à un régime de protection sociale, n’ont plus de voie d’accès à la formation d’IDE.

Pour les professionnels n’ayant pas 3 ans de cotisations mais étant titulaire du baccalauréat, il leur faudra passer par la procédure « Parcoursup ».